Innover, c’est inventer, créer, renouveler, trouver, parfois simplement en s’appuyant sur notre bon sens et des pratiques existantes. L’innovation fait émerger de nouveaux concepts, produits, services ou procédés. Dans le domaine technologique, elle permet à une entreprise de se moderniser et de se transformer. Elle lui donne la possibilité de se démarquer de la concurrence, ou d’améliorer son efficacité et son efficience.

Dans le domaine de la Supply Chain, quelles ont été les tendances de ces 20-30 dernières années en termes d’innovation technologique ? Quelles sont les tendances actuelles et leurs impacts sur la Supply Chain ?

 

Des enjeux transverses stimulant l’innovation au sein de la Supply Chain

La Supply Chain évolue dans un environnement impliquant de nombreux acteurs internes à l’entreprise et externes (prestataires, distributeurs…). Dans ce cadre, il est nécessaire de répondre à de nombreux enjeux.

La satisfaction de la promesse client, quel que soit le canal de vente, est un sujet majeur. Il s’agit de livrer le bon produit à la qualité et dans les délais attendus.

Une forte pression est aussi mise sur les coûts, et d’autant plus dans des contextes de crise ou de concurrence forte. Efficacité et efficience sont donc des éléments clés.

De plus en plus conscientes de leur rôle sociétal, les entreprises ont par ailleurs pris en compte de nouvelles problématiques, telles que l’impact de leurs activités sur l’environnement (gaspillages, réutilisation, émissions CO2…), la qualité de vie au travail et la sécurité de leurs employés.

(Re)lire l’article L’innovation managériale, un levier de transformation de la Supply Chain

Par nature complexe et très étendue, la Supply Chain a besoin de se transformer en adéquation avec les enjeux des entreprises.

 

De nombreuses évolutions technologiques déjà déclinées sur la Supply Chain

Les années 2000 ont connu une transformation profonde des systèmes d’informations. Des outils spécialisés, ont permis d’optimiser les activités de la Supply Chain (prévisions, planification, transport, logistique, pilotage). On peut citer :

  • Les APS (Advanced Planning System)
  • Les WMS (Warehouse Management System)
  • Ou les TMS (Transport Management System).

La Supply Chain a également utilisé de nouvelles technologies d’identification (codes data matrix ou des puces) pour améliorer l’identification et la traçabilité des produits, ou des solutions de mobilité (terminaux RF, voice picking…) pour développer la productivité des activités en entrepôt.

 

De nouvelles innovations pour un nouveau coup d’accélérateur de la Supply Chain

L’automatisation des activités logistiques et du transport

Il s’agit d’une tendance mondiale déjà bien amorcée dans les entrepôts : elle a permis d’améliorer la productivité, de gérer les pics d’activité, mais aussi de gagner en qualité de vie au travail (ex : en évitant de manipuler des charges lourdes). Dans les secteurs les plus avancés de la distribution et du e-commerce, certains entrepôts peuvent ainsi être entièrement automatisés, depuis la réception des articles jusqu’à l’expédition des commandes. Au-delà des murs de l’entrepôt, l’avenir sera aux camions autonomes, pour apporter sécurité, productivité et efficacité énergétique. Les constructeurs y travaillent ardemment, pour livrer leurs solutions d’ici quelques années !

Une collecte encore plus massive de données grâce à l’IoT (Internet of Things)

L’Internet des Objets continue de se développer. Grâce aux objets « intelligents », agissant comme des capteurs, de plus en plus de données sont ainsi collectées chaque année. Cette technologie peut agir en temps réel tout au long des flux physiques : suivi des conteneurs et des contenants, des niveaux de stock, de la livraison des colis. Pour ce dernier point, la qualité de service progressera encore sur le dernier kilomètre, jusqu’au dernier mètre, avec une livraison réalisée au plus proche des délais annoncés aux clients.

L’automatisation de certains processus grâce à l’Intelligence Artificielle (IA)

L’IA consiste à mettre en œuvre des techniques qui mémorisent des comportements. Cela la rend capable par la suite de résoudre des problèmes, d’agir correctement face à telle ou telle situation, et de prendre des décisions. L’IA contribuera bientôt à automatiser des activités telles que les prévisions ou la gestion des approvisionnements.

La Blockchain pour une chaîne d’informations transparente et sécurisée

La Blockchain repose sur une technologie de stockage et de transmission de données ou de transactions, organisées sous forme de blocs. Elle fonctionne sans intermédiaire entre des acteurs s’échangeant ces informations. La Blockchain offre ainsi transparence, sécurisation des produits et des flux, et traçabilité de bout en bout. A l’avenir, cette technologie pourra servir aux consommateurs, pour réellement connaître les produits transformés qu’ils achètent. Elle pourra aussi permettre au secteur du transport de digitaliser les documents de transport habituellement papier.

 

Prendre du recul avant d’investir

Ces technologies innovantes laissent entrevoir de larges champs d’applications pour la Supply Chain, offrant l’opportunité d’améliorer encore la performance, l’agilité et la résilience. Mais n’étant pas une fin en soi, une réflexion sur les enjeux, les besoins et cas d’usage métier à couvrir est à mener avant tout investissement. Alors seulement, les entreprises seront en mesure d’identifier les technologies les plus adaptées à leurs problématiques.

 

Rédigé par : Ludovic DODE et Florian LAMBERT