La crise du Covid-19 a un impact désastreux sur l’économie française : plus de 62 000 entreprises en difficulté, 158 400 emplois détruits et 9 millions de salariés en chômage partiel selon Les Echos.  Les plans de départ au sein des entreprises se multiplient malgré les mesures de protection mises en place par le gouvernement.

Face à ces difficultés, le président de la République a évoqué l’importance de développer la « résilience » pour surmonter les chocs et transformer les menaces en opportunités. Cette qualité est devenue indispensable pour les individus et en particulier pour les entreprises. Parmi 1700 dirigeants d’entreprises interrogés par Bpifrance, 69% se montrent résilients et 7 % abattus, 24% sans réponse.

Pour les salariés, la mobilité professionnelle peut être choisie ou bien subie pendant cette crise. Et elle peut être vécue comme un traumatisme ou au contraire comme une opportunité si les entreprises leur fournissent un soutien et un accompagnement pour traverser cette épreuve.

Pour répondre à ce besoin, MLA propose aux entreprises d’intervenir auprès de leurs salariés pendant le plan social ou le plan mobilité, afin de les soutenir pour s’adapter au contexte et se projeter positivement vers un avenir meilleur.

Nous proposons un programme d’accompagnement individuel ou collectif structuré en trois phases :

Une première phase de deuil vise à aider les salariés à accuser le choc et exprimer leurs ressentis vis-à-vis des évènements, dans une séance de dialogue individuelle ou collective : la peur, la honte, le sentiment d’injustice, la culpabilité, le désespoir, etc.

Une deuxième phase de prise de conscience consiste à organiser une séance de ressourcement pour guider les salariés dans l’exploration de leurs valeurs et dans la définition de leurs objectifs personnels, et parallèlement les appuyer dans l’identification de leurs compétences. 

Une troisième phase de rebond vise, via un atelier de support ludique, à encourager les salariés à prendre confiance en leurs forces et à se projeter dans une évolution professionnelle, en cohérence avec leurs valeurs.

En parallèle, un système collaboratif de support (groupe de soutien) peut être mis en place également au sein d’une entreprise ou en collaboration avec plusieurs entreprises de mêmes secteurs, pour instaurer un soutien organisationnel pour les salariés en mobilité.